© Château de Volkrange - Thionville | STEPHANE THEVENIN
Entrer dans la légende duChâteau de Volkrange

Le Château de Volkrange

Non loin de Thionville se trouve une vieille demeure seigneuriale. Détruite en grande partie pendant la guerre de Trente ans et aujourd’hui amputée de plusieurs parties, il reste encore des éléments dignes d’intérêt. Tour ronde, pont-levis, pigeonnier, chapelle privée… l’ambiance est là et vous transporte au début de l‘histoire luxembourgeoise de Thionville.

Volkrange ou Maison Forte

Construit entre 1242 et 1248, le château possède d’indéniables qualités architecturales qui en font un témoin de l’histoire régionale.
Entourée de douves, cette demeure est protégée par deux tours, dont les toitures ont été entièrement restaurées.
À l’intérieur, on remarque de belles clefs de voûte et un plafond à la française.

Voyager

au temps des chevaliers

Franchissez le pont-levis et accédez à la plateforme du château afin de découvrir son histoire. Il est possible d’y admirer les fenêtres à meneaux de style Renaissance. À l’intérieur de la première pièce, on peut contempler de belles voûtes à croisées d’ogives, un plafond à la française ainsi qu’une cheminée datant de la restauration du 18ème siècle.

À cela s’ajoute, pour les curieux, une étable-grange dans un style thionvillois de la même époque et un ancien corps d’habitation des domestiques dominé par un pigeonnier à mât tournant, élément architectural rare dans la région.

Pour les contemplatifs et les amis de dame Nature, le magnifique parc du domaine, de 30 hectares, vous donnera l’occasion de vous oxygéner.

Des ateliers

médievaux

Chaque année, lors des Journées Européennes du Patrimoine, l’association propose des ateliers de découvertes de techniques ancestrales telles taille de pierre, enluminure, reliure, calligraphie, tapisserie, vitrail, etc. L’occasion de se mettre dans la peau d’un chevalier ou d’une princesse ! Des visites théâtralisées par saynètes vous plongent dans l’histoire tragique de Guerlach et Irmengarde de Volkrange.

  
LA LÉGENDE DES AMANTS DE VOLKRANGE

Irmengarde et Guerlach c’est l’histoire de deux jeunes amants, fiancés, que la lèpre sépare. Chaque soir, chacun allume une bougie pour manifester sa présence au second. Une nuit, Guerlach n’allume pas la sienne. Légende ou réalité, cette histoire, digne des contes de ménestrel et de l’amour courtois a pour décor le château de Volkrange.

Des bénévoles dédiés

à la restauration du site

L’année 1986 voit la naissance de l‘association des Amis du Vieux Château de Volkrange. Celle-ci s’occupe de la restauration, l’entretien et l’animation du site. L’activité principale de l’association est la réhabilitation du monument avec l’accueil de jeunes en chantier. Affiliée à l’Union REMPART, l’association accueille, depuis 2011, de jeunes volontaires de 18 à 25 ans en Service Civique. Ces personnes pleines d’envie bravent les intempéries en participant au chantier de restauration de la contrescarpe Ouest. Vous pouvez admirer leur travail en vous arrêtant au bord des douves Ouest.

Organisez votre visite