© Bruno Clement | RL /Julio PELAEZ
Les schness du Pays Thionvillois

Rencontre avec Bruno

Figure emblématique du centre-ville de Thionville, Bruno Clément est un restaurateur au grand cœur passionné par son métier et par sa ville d’adoption.

Originaire d’Épinal, il fait ses classes au sein des écoles hôtelières de Bar-le-Duc, Strasbourg et Illkirch. Après avoir côtoyé les cuisines des grandes tables de la haute gastronomie en Alsace et dans les Vosges, il devient à 21 ans chef de cuisine au Montreux Palace en Suisse.

Arrivé en Moselle pour suivre sa femme, une rencontre va tout changer. Celle de Franck Naudé, son actuel franchisseur, qui va lui offrir la possibilité d’évoluer et de passer de l’autre côté. « Au départ quand j’ai vu pizzeria, c’était rédhibitoire ». Mais l’établissement n’est pas une chaîne comme les autres ou comme nous nous attendons à trouver. Ici c’est l’humain, qui prime avant tout. Au sein des Moulins Bleus, Bruno se voit offrir paradoxalement un cadre structuré et une grande liberté. Pouvoir proposer à ses clients une cuisine maison, à base de produits frais. Il aime faire vivre les saisons avec la rhubarbe, les cèpes et autres produits issus du jardin de son père.

«Faire du simple, avec du goût et de la saveur».

Se nourrir les uns des autres, un credo qu’il applique au quotidien : mise en avant d’artistes locaux, dans son restaurant, solidarité avec les commerçants et producteurs du cœur de ville, dans ses assiettes ou en se proposant comme point de vente.

Son coup de cœur côté patrimoine ? L’architecture.

« Ce que j’aime par dessus tout c’est la pierre de Jaumont »

 

Il se plaît à admirer chaque jour les arcades, les gros murs chaleureux du centre-ville. Car chaque bâtiment a sa propre petite histoire et il y a toujours à raconter et découvrir. Bruno se désole tout de même que certaines pépites locales comme l’intérieur du Beffroi ou des bastions ne puissent pas être vues par le public. « Les plus belles choses ne sont pas forcément visibles ». Question de sécurité oblige, mais promis, nous nous efforcerons de faire connaître ses secrets au plus grand nombre !

Le mot de la fin

À Thionville, on est un gros village. Un cœur de ville qui a une histoire, une âme.

Bruno