© Fort de Guentrange - Thionville

Le Fort de Guentrange

Comment ça les soldats dormaient suspendus dans des hamacs ? Alors ces petits crochets ce n’est pas pour y pendre les ennemis ? Ah mais en fait il est construit par les Allemands ! Ah ! Ben oui bien sûr, on est en pleine annexion allemande entre 1899 et 1906 ! Tu imagines il y a même un four à pain qui fonctionne toujours ! Et je ne te parle même pas du moteur diesel et des tourelles de canon de 10 cm. Douches, sanitaires, on y découvre tout ! Et je peux te dire que les soldats allemands ils étaient bien lotis !

Festen

de la Moselstellung

En prévision d’un nouveau conflit avec la France, le génie allemand a envisagé dès 1896 de construire une ceinture fortifiée
située à 10km environ des portes de Metz et aux alentours de Thionville. Les ouvrages ont été répartis en groupes fortifiés appelés Festen.
Ces forts ont servi de base de défense à l’armée allemande au cours des combats de libération de la Moselle en 1944.

Le Fort de Guentrange, dont la construction débute en 1899, comprend trois casernes :
une importante construction centrale et deux blocs secondaires au nord et au sud dominant Thionville de 200 mètres.

Base de défense

de l’armée allemande

Opérationnelle en 1906, la Feste Obergentringen est prévue pour accueillir une garnison de près de 2 000 hommes. Le Kaiser Guillaume II s’intéresse de près à ces nouveaux ouvrages. Il viendra inspecter à quatre reprises les travaux effectués à Guentrange.

Bien qu’ayant joué un rôle stratégique de premier ordre, le fort ne subit aucune attaque lors du premier conflit mondial.

De la Ligne Maginot

au site touristique

Devenu français après l’armistice de 1918, le fort de Guentrange est intégré à la Ligne Maginot, dans les années 1930, en tant que soutien logistique de seconde ligne. En 1940, les Allemands le récupèrent et s’en servent comme dépôt et atelier sans y entretenir de garnison. L’armée américaine s’en empare, à son tour, en 1944 et détruit les pièces d’artillerie.

Depuis 1971, l’ouvrage n’a plus de vocation militaire. Grâce aux efforts de l’Amicale du Groupe Fortifié de Guentrange et de la Ville de Thionville, il est une étape incontournable et remarquable du tourisme d’histoire militaire de la Grande Région.

Musée

de l’histoire de Thionville

Outre ses installations techniques, le Fort de Guentrange est aussi un musée d’histoire militaire consacré à Thionville.
Panneaux explicatifs et collections permettent au visiteur de se plonger dans le riche passé de celle
qui fut une place forte de premier plan et un des précurseur des forts de la Ligne Maginot.

À proximité

Les randonnées

Organisez votre visite