© Gros Ouvrage du Hackenberg - Tourelle | Association Amifort
Dans les entrailles du

Gros Ouvrage du Hackenberg

On entre dans la gueule du monstre protecteur des frontières de la France ! Dimanche après-midi en famille, il fait froid et gris et pourtant on a envie de sortir, de connaître notre histoire, nos vestiges. Le choix se porte sur le gros ouvrage du Hackenberg à Veckring. Température intérieure annoncée, 12 degrés, température extérieure constatée 12 degrés, il sera facile de s’acclimater. 2h30 de visite mieux vaut être prévenu.

Elodie - Equipe Pays Thionvillois TourismeElodie - Equipe Pays Thionvillois Tourisme
Elodie

Experte du territoire vous invite à découvrir, en famille, l'histoire de la ligne Maginot à travers l'un de ses plus gros ouvrages, le Hackenberg à Veckring.

Les petits + de la visite

La balade en train d’époque sous terre

On adore les anecdotes du guide sur la vie des soldats

Découvrir l’histoire locale

Découvrez

l’histoire de la Ligne Maginot

La découverte commence avant même de franchir les portes de ce « monstre » de la ligne Maginot. A commencer par pourquoi Maginot ? Cela vient tout simplement du nom du ministre de la guerre qui porta le projet de loi devant le Parlement en 1930. L’objectif était simple, protéger les frontières exposées de la France. Imaginiez-vous que pour ces raisons, des forts se trouvent en Corse ?!
Derrière ce nom Gros Ouvrage A19 se cache en réalité la carte d’identité du fort : A pour Artillerie et 19 pour son classement sur le registre d’enregistrement des forts.

Descendez

dans la forteresse

Après une petite recontextualisation, nous entrons dans la gueule du monstre et commençons l’expédition par sa galerie longue de 10 km. Ne vous inquiétez pas vous n’arpenterez pas les 10 km ! Au fur et à mesure des pas, on rencontre une porte de 8 tonnes, déformée après une explosion ! Imaginez la puissance de celle-ci. Un peu plus loin un tank américain (enfin, ce n’est pas exactement le terme mais pour les novices comme moi, on dirait un tank ) de la seconde guerre mondiale cédé par une association de Normandie, une levée du sol provoquée par des éclats de poudre le 17 novembre 1944 au moment de la Libération.

Mais l’ouvrage du Hackenberg c’est aussi une vraie petite usine souterraine : 1800 hommes et femmes ont contribué à la construction de la galerie ; une voie de chemin de fer relie le fort au pays messin pour faciliter les ravitaillements ; il possède sa propre source en eau et surtout, vous pouvez observer des machines centenaires encore en état de marche, notamment la centrale électrique et la tourelle d’artillerie.

Embarquez

au cœur des galeries

Les couloirs sont animés par des reconstitutions d’espaces de vie, tels qu’ils étaient aménagés à la création du fort : cuisines, dortoirs, bureau du médecin, bloc opératoire, dentiste, bureau téléphonique…
En attendant le petit train, de l’époque, qui nous mène de la galerie au bloc 9, le guide aura l’honnêteté de nous avouer que ce fort n’a servi à rien étant donné la rapidité avec laquelle est apparue l’armistice de 1940. Mais ceci est un autre sujet.

Pour retourner à la surface et voir les tourelles en action, il faut monter pas moins de 143 marches qui longent un curieux toboggan très étroit. Celui-ci était destiné à regrouper les douilles des balles pour un recyclage.
Arrivés à l’air libre on découvre une nouvelle facette du paysage mosellan et surtout, par temps dégagé, on y repère le Luxembourg et l’Allemagne, histoire de nous convaincre un peu plus de notre frontalité et de l’importance d’un tel ouvrage bientôt centenaire.

Remontez le temps

Après en avoir pris plein les yeux, il est temps de repartir. On rentre à nouveau dans le fort, on descend cette fois-ci les 143 marches (pour ceux que cela effraierait, pas d’inquiétude, un monte charge vous guidera) et on prend le petit train qui nous avait mené au bloc pour retrouver la sortie. La visite est terminée ; ne reste plus qu’à se réchauffer autour d’un café.

ça m’interesse

Réservez

votre visite

Une visite incontournable à réaliser en famille pendant votre séjour.

A proximité

On recommande

Une plongée inoubliable dans l’univers des ouvrages de la ligne Maginot. Une balade en train sous terre de 1,4km. On a vu un canon en mouvement sous terre et ensuite à la surface. Plein de scènes de situation avec cuisine, docteur… monte charge de 1936 pour ceux qui ne montent pas les escaliers. La visite a durée presque 3h mais le temps ne semblait pas long.

Elodie